Florian répond à nos questions

12 octobre 2013 - 06:16

Florian, peux-tu nous décrire les différents clubs que tu as connu dans ta carrière?

C'est très simple, je n'ai joué que pour deux clubs! J'ai commencé à jouer au foot à l'âge de 5 ans pour Ecommoy. J'y ai joué jusqu'à 14 ans. Durant mes 15 ans j'ai signé à Pontvallain en jouant avec l'entente. Je n'y suis resté que 1 an avant de retourner à Ecommoy jusqu'à mes 20 ans. Actuellemnt j'entame ma 8 années à la Française.

 

Qu'est ce que le mot FOOTBALL évoque pour toi?

Le foot, je baigne dedans depuis que je suis gamin. Mon grand-père a été président de la Française. Ma mère a joué au foot. Mon père, avant d'être président lui aussi de la Française, a été joueur et entraineur. J'adore ce sport collectif. Ce qui me plait, c'est l'esprit de groupe, les contacts humains. Avoir un objectif commun et essayer que tout le monde avance dans le même sens sont plaisants, Et puis le fait de mouiller le maillot permet de bien se défouler après une bonne semaine de boulot. Actuellement, je ne conçois pas de m'arrêter de jouer au foot!

 

Tu es donc au club depuis 8 ans. Quelles évolutions as-tu trouvé au sein de la Française?

Je pense qu'au niveau du bureau nous sommes mieux structurés et mieux armés à répondre aux attentes des différents partenaires, joueurs ou administrations qui composent la Française. Chaque membre du bureau ayant un rôle bien défini et le réalisant parfaitement. En ce qui concerne le jeu, j'ai connu 3 entraineurs depuis que je suis arrivé. Je pense que l'état d'esprit est le même qu'à mes débuts et que la convivialité est toujours présente. Cependant, j'ai l'impression qu'à mes débuts au club nous étions un peu plus soudés dans le sens où nous étions une bande de copains du même âge. Mais je m'aperçois que je commence à vieillir (même si je vais sur mes 29 ans seulement) et d'autres générations arrivent. Il faut donc leur laisser la place petit à petit.

 

Tu as failli partir et ne pas re-signer à la Française cette saison. Pourquoi as-tu douté et pourquoi rester?

C'est vrai que le doute s'est installé car Yann avec qui je m'entendais bien est parti à Requeil et je sentais qu'au bout de 6 ans passé avec Fabrice, j'avais un peu décroché par rapport à son discours. Cependant en pesant le pour et le contre, je me suis aperçu qu'il était mieux de rester à la Française. Déjà, je connaissais bien wilfried, le nouvel entraineur. J'ai joué avec lui et avec ses frères à Ecommoy. Et puis Pontvallain restera mon club de cœur. Comme je l'ai dit auparavant, ma famille est ancré dans ce club (mon grand-père et mes parents) mais aussi ma belle-famille: mes beaux-parents ont aussi joué à la Française! Finalement la raison essentielle c'est que j'aime trop le foot et que je ne me voyais pas arrêter de jouer.

 

Tu as dirigé l'école de foot de la Française durant 2 ans. Peux-tu nous raconter cette expérience?

C'est vrai que j'ai été responsable de l'école de foot à Pontvallain où j'ai passé mon diplôme de d'éducateur jeune 1er niveau. Le fait d'être le coordinateur de la cellule foot consiste surtout à faire beaucoup d'administratif: paperasse, réunions, relations avec les autres éducateurs... Ce qui me plaisais avant tout c'était le fait d'être éducateur. Je l'ai été avant d'être responsable de l'école mais aussi pendant. J'ai toujours suivant la catégorie des benjamins de l'époque. Ceci a été une expérience formidable et très enrichissante. J'avais un excellent rapport avec les jeunes que j'entrainais. Je n'avais que 10 ans d'écart avec eux et ils me prenaient un peu pour leur grand frère. Ils étaient à l'écoute des mes conseils. Maintenant je joue avec certains d'entre eux en séniors! Si j'ai arrêté c'est parce que entre temps j'ai eu une fille, une femme et une maison à m'occuper. Le fait d'être responsable de l'école de foot prend énormément de temps et je n'avais plus ce temps à consacrer aux jeunes. Cependant, pourquoi pas reprendre un jour une fois que ma fille sera un peu plus grande...

 

Comment juges-tu le début de saison de l'équipe?

Déjà je pense qu'il faut laisser du temps à Wilfried de s'installer dans la club. Même si il a bien été intégré, ce n'est pas facile pour lui car il découvre un nouvel environnement. Laissons lui le temps de faire passer ses idées. Dans le jeu improprement parlé, je pense qu'il faut améliorer l'envie. Il faut que tout le monde tire dans le même sens. On a les joueurs qui ont la qualité pour développer du jeu, aller de l'avant, faire circuler le ballon.... mais j'ai l'impression que l'on refuse de jouer. On subit trop. Normalement ça serait à nous de faire subir notre jeu à l'adversaire mais on n'y arrive pas encore. Nous sommes actuellement dans une spirale négative mais je suis persuadé que ça va revenir. Il nous faut reprendre chacun nos repères et avancer tous ensemble.

 

Et comment vois-tu le reste de la saison?

Comme je l'ai dit, on ne pourra gagner des matchs qu'en jouant au foot comme l'année dernière. Le jeu doit être notre obsession. Si tout le monde est opérationnel et que le coach a le choix entre 15 et 20 joueurs pour faire son équipe, on aura plus d'excuses. On a l'effectif et les moyens de mieux faire qu'actuellement. Je ne pense pas que l'on ai l'équipe pour jouer une éventuelle montée car d'autres sont mieux armées et plus régulières que nous. Mais je pense que nous avons les moyens pour jouer le haut de tableau et que nous pouvons tout à fait gagner des matchs contre les équipes qui vont vouloir monter en 1ère division.

 

Si tu devais t'inclure dans une équipe « de rêve », quelle serait-elle?

Je jouerais en 4-2-3-1 avec Barthez dans les buts. En défense: Sagnol à droite, Lizarazu à gauche, Blanc et Desailly dans l'axe. Deux milieux récupérateurs: Djorkaeff (même si ce n'est pas trop son poste!) et moi. Puis Ginola à droite, Waddle à gauche et Zidane en 10. Mon attaquant serait Cantona. Wenger serait notre entraineur.

 

Pour finir, quels sont tes pronostiques pour ce week end?

Il faut que l'on se réveille et qu'on frappe un grand coup donc je vais dire 4-0 pour la A contre château du Loir avec des buts des frères Lelarge: Ben et Max, Tatan en taclant du gauche sur un de mes corners et moi-même. Pour la B, ça sera un match compliqué contre Thorée les Pins. Je vais dire 2-2 avec un doublé de Rapha de la tête!

Merci Florian

 

Commentaires

PROCHAINS MATCHS

COUPE DES PAYS DE LOIRE

Dimanche 24 septembre à 15h00

Pontvallain A se déplace Chérré A

 

CHALLENGE DU DISTRICT

Dimanche 24 septembre à 15h00

Pontvallain B reçoit Le Mans Inter B

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 4 Dirigeants
  • 2 Entraîneurs
  • 1 Arbitre
  • 36 Joueurs
  • 19 Supporters