FRANCAISE DE PONTVALLAIN : site officiel du club de foot de PONTVALLAIN - footeo

Damien répons à nos questions

2 novembre 2013 - 15:40

Damien, comment es-tu arrivé à la Française?

J'ai commencé le foot à 6 ans à Pontvallain. Je suis parti à Mayet de mes 10 ans à mes 15 ans pour ensuite revenir à la Française et ne plus la quitter. Il faut dire qu'avec Pontvallain ma famille a une relation particulière car mes frères et mon père y ont joué et mon grand-père allait voir les matchs. En ce qui concerne le foot en général, mes sœurs et ma mère ont pratiqué aussi ce sport.

 

Qu'est ce qui ta fait revenir à la Française et qu'est ce qui fait que tu y soit toujours?

Si j'ai quitté Mayet pour revenir c'est parce que je voulais jouer avec mes copains qui faisaient partis de l'Entente de football. Et puis si je suis toujours resté au club par la suite c'est parce que arrivé en séniors j'ai été bien intégré au groupe. Il faut dire que mon frère Willy y jouait et ça aidé à mon adaptation. Finalement, un peu plus tard ce sont mes copains qui jouaient ailleurs qui sont venus d'eux mêmes me rejoindre à la Française.

 

Tu as des statistiques plutôt flatteuses car tu as joué 2 matchs de championnat pour 2 victoires. Comment expliques-tu le fait que tu soit titulaire alors que tu n'est pas souvent présent?

Il vrai que travaillant en Bretagne, je ne peux faire aucun entrainement. Et en ce qui concerne les matchs, même si je fais mon maximum, je ne peux pas non plus être présent tous les dimanches. J'ai effectué mon premier match cette saison en coupe contre Cérans en défense centrale avec Ben et je pense avoir fais une belle prestation. Depuis ce match, j'ai effectivement joué deux matchs de championnat en gardant ce rythme et enchainant les prestations satisfaisantes. Les résultats positifs qui en découlent ne sont évidemment pas le fait de mes présences ou non, c'est une simple coïncidence. Si je suis titularisé à ce poste, c'est je pense grâce à ma combativité et ma hargne que je mets pour gagner mes duels. Même si je ne m'entraine pas, le dimanche je donne tout dans le combat et l'impact. Je me donne à 100% à chaque fois et si je sors au bout de 60 min en étant « carbonisé » j'aurais fais mon travail à fond. Cependant, je ne suis tout de même pas indispensable et beaucoup de joueurs peuvent jouer aux postes défensifs dans cette équipe. Avec les blessés, les cartons et les absences on est exposé à trouver plusieurs solutions de rechange.

 

Comment juges-tu le début de saison de la Française?

Au niveau du classement, on est bien. On a connu un début de saison difficile avec plusieurs défaites de suite mais il a fallu gérer l'arrivée de nouveaux joueurs, d'un nouvel entraineur, d'un nouveau système de jeu... Aujourd'hui malgrès ce départ un peu manqué, on s'aperçoit que l'on est pas loin des premiers quand même. En ce qui concerne la qualité de jeu, on connais plusieurs bonnes phases où on joue pas trop mal mais je trouve que ce n'est pas assez souvent. On a tendance à se mettre au niveau de l'adversaire que l'on rencontre et on n'arrive pas vraiment à imprimer notre propre jeu. Ceci dit, je pense que l'on est de mieux en mieux. L'équipe commence à se stabiliser et les joueurs s'entendent de mieux en mieux.

 

Quelles sont tes objectifs pour cette saison?

Il faut toujours viser le plus haut possible. Même si cela reste un loisirs, je pense que si on s'engage à faire un sport c'est avant tout pour avoir un minimum d'ambition et de gagne. La Française est sur le bon chemin mais n'est pas encore au maximum de ce qu'elle pourrait faire. L'année dernière on a frôlé la montant en connaissant un maximum de réussite. Alors cette année même si je pense que « sur le papier » on a de grandes qualités, il faudra voir où on se situe dans quelques matchs avant de prétendre à quoi que ce soit.

 

Que manque t-il à Pontvallain pour pouvoir jouer en 1ère division?

Comme je l'ai dit, je pense que on a les qualités individuelles pour pour pouvoir jouer au dessus. Mais collectivement, il faut que ça fonctionne. A notre niveau, ce qui compte, c'est avant tout l'engagement, l'intensité dans les duels. Une équipe censée être plus faible que nous pourras toujours gagner si elle a plus de hargne et plus d'envie que nous. Plus on monte dans les niveaux, moins les duels sont présents et la technique est plus mise en valeur en jouant au sol plus souvent. Si jamais on a la chance d'être en 1ère division, je pense que l'on pourrait bien y figurer car on s'adapterait au niveau de jeu.

 

D'après toi, quels sont les 3 équipes de ligue 1 qui seront reléguées en fin de saison?

Je vois bien Sochaux, Valenciennes et Bordeaux!

 

Et pour ce week end, tes pronostiques?

La B reçoit Coulongé et je vais dire 3-2 pour Pontvallain avec des buts de Rapha sur pénalty et un doublé de Adrien Pichon. Pour la A qui reçoit Malicorne, je vais dire 2-1 pour nous avec des buts de Julien Haguet et Flo Corvaisier.

Merci Damien

 

Commentaires

PROCHAINS MATCHS

COUPE DE FRANCE

DIM 26 AOUT 2018

août
13:30
Le Mans et Au stade